ACTUALITES

OPPORTUNITES D'AFFAIRE

NOUS CONTACTER

FTHM CONSULTING
Immeuble ARO Antsahavola
B.P. 7631
101 - Antananarivo
MADAGASCAR

Téléphones :
+261 20 22 631 86
+261 32 07 631 86
Fax :
+261 20 22 337 20

Contactez-nous

ACTUALITES

Année : 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | Archives

Pas de place pour un 4ème opérateur de téléphonie mobile en Côte d‘ivoire ? Qu’en est-il d’un MVNO ?

21 Août 2017

 

Koz, Green, Warid éjectés du marché…

On se souvient de cette année de 2016 qui a vu l’Etat de Côte d’Ivoire retirer les licences des 4 opérateurs de téléphonie mobile Comium (Koz), GreenN, Warid et Café mobile.

Deux raisons ont été évoquées par le Ministre de la Communication, de l'Economie Numérique et de la Poste. La première est relative à l’incapacité de ces opérateurs à honorer leurs engagements aussi bien envers l’Etat qu’envers les autres opérateurs (frais d’interconnexion). La deuxième est liée à l’insuffisance des bandes de fréquences qui se répartissaient entre les 7 opérateurs, ce qui réduisait conséquemment la part de chaque opérateur.

Lorsque l’on sait que ces opérateurs cumulaient environ 5% de part de marché  (environ 1 million d’abonnés), on pourrait se dire que, quelque part une partie du marché ne serait pas totalement satisfaite.

Qu’en est-il d’un MVNO ?

Un MVNO est un opérateur virtuel de téléphonie mobile, qui achète en gros des minutes d’appels, des SMS et de la data chez au moins un MNO (opérateur de téléphonie mobile) et qu’il revend ensuite à sa clientèle, tout en disposant de ses propres cartes SIM.

A la différence des opérateurs de téléphonie mobile, le MVNO dispose d’une structure de coûts qui allège ses investissements en infrastructures réseaux et qui lui permet de consacrer la majeure partie de son budget au marketing et à la distribution.

Les Opportunités ? Oui, il y en a.

L’environnement économique actuel donne toutes les raisons de lancer un MVNO en Côte d’Ivoire.

D’aucuns diront que le marché ivoirien est saturé, alors qu’il existe plus de 900 MVNOs dans le monde, dont 2/3 dans les marchés matures d’Europe. Tant qu’il existera des niches, le business model des MVNOs restera viable partout dans le monde.

Aucun MVNO n’existe sur le marché ivoirien, fortement réputé pour sa consommation, sa diversité et son adaptabilité à l’innovation. Les opérateurs classiques sont positionnés sur tous les segments, ce qui ne favoriserait pas une satisfaction de certains sous-segments. On pourrait parler là, des non nationaux (25% de la population), des PME et TPE (+150.000)  et de la classe moyenne qui se développe.

Du point de vue d’un opérateur de téléphonie mobile, un MVNO est un bon souffle pour la trésorerie et un acteur stratégique approprié pour pénétrer des segments de marché là ou cet opérateur peut peiner.

Le régulateur, ARTCI.

Le Décret N°02015-80 du 04 février 2015 définissant les catégories d’activités de Télécommunications/TIC et fixant les modalités d’accès aux ressources rares, autorise dans son chapitre II article 5, la revente de services de téléphonie ; la mise à disposition des opérateurs et des fournisseurs de services de Télécommunications/TIC, d’équipements passifs ou d’infrastructures de Télécommunications/TIC …

En ce qui concerne les coûts,  l’article 32 de l’ordonnance n°2012-293 du 21 mars 2012 relative aux télécommunications/TIC, indique clairement que le montant, les conditions et les modalités de paiement de la contrepartie financière et de la redevance seront fixés par décret pris en Conseil des Ministres. Malheureusement, ledit décret n’est toujours pas en vigueur.

Mais cela ne saurait être un frein car lorsque l’on regarde du côté du Sénégal, qui depuis 2009 a vu naître son premier MVNO et a octroyé 3 nouvelles licences en juin 2017, on pourrait conclure que les échéances pour la Côte d’Ivoire sont très proches.

En conclusion…

D’énormes opportunités sont à saisir en Côte d’Ivoire sur le marché de la téléphonie mobile qui a généré en 2016 plus de 872 milliards FCFA, avec 11% de croissance de 2014 à 2016. 

Le facteur clé de succès le plus pertinent reste à identifier la niche ciblée, la proposition de valeur adéquate tout en étant rentable et durable.

Quoi que l’on dise, des MVNOs arriveront un jour, alors qui sera le premier  MVNO en Côte d’Ivoire?

FTHM Consulting dispose d’une étude détaillée avec différents modèles économiques et une expérience dans l’accompagnement à la mise en place d’opérateurs (MNO ou MVNO).

N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir plus d’informations.

 

FTHM Consulting

Bureau à Abidjan, Côte d’Ivoire +225 22418452

Sidi YOUNGA (Consultant FTHM): syounga(at)fthm(dot)mg

Sous la supervision de Djibril KONE (Associé FTHM) : dkone(at)fthm(dot)mg

 

Année : 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | Archives
 

VIDEOS CORPORATE FTHM

Réseaux sociaux



  

RSE (Responsabilite Societale des Entreprises)